Azerbaïdjan? Chaos Je me réjouissais de Zlín, dit Podio après son retour

Il n’a pas joué 300 minutes la saison précédente. Néanmoins, cela peut donner un coup de pouce inattendu aux joueurs de football de Fastavu Zlín. Le milieu de terrain argentin Pablo Podio est de retour d’un séjour de six mois en Azerbaïdjan dans une forme étonnamment bonne. Avec sa performance en préparation, il appelle vivement l’attention du nouvel entraîneur, Michal Bílek. Il a une vue d’ensemble énorme, une bonne passe, il restera calme. Il fait beaucoup de football. Il donne quelque chose de différent à notre jeu », a déclaré Bílek après deux semaines d’entraînement.

L’année dernière, le fabricant de jeux classiques a raté Zlín. Un technicien sud-américain est le candidat idéal pour un poste clé. Le duel de dimanche contre le champion de canton chinois était sans équivoque au milieu du terrain.Et pas seulement parce qu’il a envoyé une passe précise au gardien de but de Železník. “Il peut nous aider dans certains matches”, sait Bílek. Bohumil Páník, l’entraîneur de l’époque, lui a reproché son excès de poids. Cependant, il a réussi 90 minutes contre Canton.

“Je ne voyais pas à quoi il ressemblait auparavant. Mais il n’a pas de problèmes majeurs. Bien sûr, ils doivent travailler un peu plus sur le poids », explique White.

Podio est bien conscient de ses déficiences physiques. Il a travaillé en Azerbaïdjan pour les éliminer.

«Je savais qu’après un an et demi, je retournerais à Zlín pour être en forme. J’ajoutais du côté de la condition physique, travaillant sur la vitesse.J’espère que cela se produira “, estime Podio.

L’invité de l’équipe du FK Kesla, anciennement Inter Baku, n’a pas du tout concrétisé ses idées. “J’y suis allé pour jouer des matches, mais j’avais des désaccords avec l’entraîneur, donc je n’ai pas beaucoup joué”, a-t-il déclaré avec regret. \ T Avril. Il ne s’entraînait que depuis.

“Les coéquipiers m’ont aidé, donc cela pourrait être fait”, a déclaré Podio, qui, en tant que joueur invité, avait perdu l’encombrement du club. «Il y a eu un changement de leadership. Il n’était pas clair qui allait s’entraîner. Les joueurs ne savaient pas qui jouerait. C’était un peu de chaos. Il était difficile de faire quelque chose à ce sujet. ”

Néanmoins, Kesla a pu remporter la coupe à domicile et se qualifier pour la Ligue européenne.Mais Podio ne le pense pas. Il revenait de la mer Caspienne avec le désir de montrer que Zlin ne l’avait pas amené inutilement l’été dernier.

“Je suis heureux d’être de retour. La ligue tchèque est bien meilleure que la compétition azerbaïdjanaise. Je vais essayer de faire avancer les choses », souhaite Podio, qui n’a marqué que trois matches de première division en automne dernier. «J’ai été blessé par l’exclusion à Jablonec. J’ai été blessé avant. Je n’ai pas beaucoup aidé à jouer. Ensuite, l’entraîneur a eu sa propre formation. ”

C’est pourquoi il n’a pas joué dans la Ligue européenne, qui l’a également attiré à Zlín. Mais il ne regrette pas le transfert.

“Chaque expérience est bonne. J’ai longtemps joué à Podbrezova. J’étais content d’avoir changé l’environnement.Le premier semestre a été difficile pour moi, a-t-il déclaré. Il pense qu’il sera mieux préparé pour la Ligue tchèque qu’il y a un an.

“C’est à lui de décider”, a déclaré Bílek à l’étudiant argentin.